Virée d'une semaine en Equateur!


Ce n'est pas coutume.. mais nous allons poster un article avant d'avoir finis d'écrire ceux du mois passé au Pérou!

Nous venons de faire une petite semaine en Equateur.. voici notre courte visite!

Entrée en Equateur

Yuhuhuuuuuuu nous sommes bien arrivées en Equateur et nous sommes en été !

Nous avons mis uniquement 1h pour faire les différents papiers à la douane qui, comme d’habitude, n’est pas vraiment très organisée. Il faut toujours chercher les endroits où il faut aller quand on y arrive, comme déjà dis dans d’autres articles, on attend qu’on nous appelle.

Pour la première fois, il n’y a eu aucun contrôle du véhicule.. je sais pas si c’est coutume mais il n’y a pas de gardes qui contrôlent les véhicules qui entrent. Tant mieux pour nous !

La douane était remplie de Vénézuéliens. La croix rouge a même installé des tentes et des endroits pour leur fournir à manger pendant la journée. Ce sont des personnes dont on refuse l’entrée au Pérou (pour je ne sais pas quelles raisons, je n’ai pas posé la question) et du coup, ils se retrouvent à la douane en attente de pouvoir passer.

Passage vers la côte

N’ayant pas beaucoup de temps pour visiter l’Equateur, nous avons décidé de filer directement vers la côte pour pouvoir faire encore une journée à l’océan. Nous sommes arrivés à Montañita le soir et nous nous sommes posés pour la nuit dans un parking avec plusieurs autres voyageurs.

Nous avons fait un petit tour sur la plage.. puis directement au lit. Ça nous a bien fatigué les 500km parcourus pendant la journée.

Direction Mindo

Le lendemain, réveil à 7h et départ dès que possible !

Les paysages sont complètements différents par rapport aux paysages Péruviens que nous sommes habitués à voir (beaucoup d’aridité).

Ici il y a des palmiers, cocotiers, arbres fruitiers.. tout est vert vert vert !

Nous découvrons un Equateur magnifique.

Nous avons parcouru la côte jusqu’à San Lorenzo, où nous nous sommes arrêtés pour manger le meilleur ceviche de tout notre voyage. Un ceviche un peu plus particulier, avec une sauce différente et servi avec du riz et des bananes frittes. Délicieux !

Ici en Equateur la monnaie courante est le dollar américain. Voilà que c’est simple de calculer pour nous par rapport au franc Suisse cette fois !

Ce qui coûte le moins cher par rapport à tous les autres pays c’est l’essence (enfin pour nous le diesel).

Jusqu’à présent, nous avons payé entre 1.- et 1,20.- le litre de diesel. Ici 1 litre de diesel coûte 0,27.- centimes de francs !!!

Dommage que nous n’y resterons pas assez longtemps ^^

Après le ceviche, nous avons continué la route pendant 300km, direction Mindo. Le bonheur de retrouver (enfin !) de la grande chaleur mais aussi de l’humidité. Nous avons hâte de nous plaindre qu’il fait trop chaud, après 10 mois à porter des habits d’hiver et des écharpes... nous le méritons ! haha.

Nous nous sommes arrêtés dormir vers une rivière (vive les moustiques) car il commençait à faire nuit.

Mindo

Le lendemain, nous sommes arrivés à Mindo et nous avons directement été au parking de Tarabita.

La tarabita, est un téléphérique à ciel ouvert qui a été construite pour aider les voyageurs ( au début surtout pour les personnes âgées) à admirer les forêts de la réserve écologique de mindo Nambillo, qui s’élève à 150 mètres au-dessus du sol.

Le voyage n’est pas très long, il dure à peu près 3-4 minutes.. la nacelle est rapide !

Une fois de l’autre côté, nous avons fait une marche d’une heure pour arriver à la cascade de la reine. Nous espérions rencontrer des colibris pendant le trajet mais je pense qu’ils se sont bien cachés !

La marche était assez humide mais agréable.

Puis une fois de retour au point de départ, nous sommes partis de l’autre côté pour rejoindre une autre cascade où nous nous sommes baignés pour nous rafraîchir. Que ça fait du bien !

Pendant le trajet, nous avons commencé à discuter avec un équatorien qui nous montrait la différence des oiseaux que l’on peut trouver dans le parc.

Durant la discussion, il nous a raconté qu’en été – oui en été !!! on a changé de pays.. et de saison du coup ! Nous ne sommes plus en hiver mais en été !! – les cascades sont bien accessibles et on peut se baigner tandis qu’en hiver (depuis janvier donc) il pleut tellement que le niveau monte de plusieurs mètres.

Nous sommes revenus vers le van en faisant le tour en marchant puis nous sommes redescendus vers la place principale de Mindo acheter quelques fruits et légumes.

Nous avons décidé de nous poser l’après-midi dans un camping qui nous a super bien accueilli. Un ambiance décontracté avec un beau décor. Plusieurs colibris étaient au rendez-vous dans le jardin du camping ! J’ai tout fait pour essayer de les prendre en photo mais impossible. Ils volent tellement vite !

Ça nous a fait du bien de nous poser pour le soir,boire un petit RICARD et partir le lendemain tranquillement.

Nous sommes repartis ensuite direction Quito, la capitale de l’Equateur.

La mitad du monde – La moitié du monde

La Mitad del Mundo est un lieu touristique, scientifique et culturel que nous avons rencontré en allant direction Quito. Ceci car le terrain se trouve en plein milieu de la ligne équatoriale, qui divise la planète en deux hémisphère : le Nord et le Sud. La latitude de l’équateur est de 0°.

L’attraction principale est le monument de la Mitad del Mundo (que nous aurons vu depuis dehors car nous avons décidé de ne pas rentrer dans le parc pour tout visiter).

Quito

Nous voici arrivés à Quito, la capitale d'Equateur!

Grande ville, nous n’avions qu’un jour pour pouvoir l’explorer avant de repartir.

Nous logions avec notre van dans le parking d'un hostel dans le quartier "La Mariscal", un quartier qui se situe dans la ville moderne.

Nous avons plutôt marché pour aller visiter et faire un tour dans la vieille ville mais, étant dimanche, presque tout était fermé. Il y avait tout de même plein de gens dans la rue!

Nous avons vadrouillé quelques heures puis nous sommes rentrés nous reposer.

Marché artisanal Otavalo

Le lendemain, départ pour le marché d'Otavalo, un des plus beaux marchés d'Amérique du Sud (selon notre guide) où on peut acheter plein de tissus fait main ainsi que des habits où des objets typiques Équatoriens.

Nous étions en train de parcourir la Panaméricaine quand tout d'en coup nous avons entendu une grande explosion!

Notre pneu, que nous avons changé il y a deux semaines à Lima (Pérou), il y a explosé!

Yaya a eu le bon réflexe de s'arrêter direct au bord de la route, heureusement il n'y avait pas trop de trafic à l'heure où on y était.

Repris de la frayeur du bruit, nous voilà (enfin Yaya) en train de changer le pneu, pour la énième fois du voyage.

Une fois tout changé, nous avons pris la décision de revenir à Quito pour racheter des nouveaux pneus.

Nous espérons que cela sera la dernière fois du voyage! Depuis le départ, nous avons déjà investis plus de 1'500.- francs pour le changement et achat de nouveaux pneus.. les routes étant en mauvais état (trous, terre, cailloux pointus...), nous n'avons pas le choix (nous allons aussi privilégier la sécurité).

Et dire que nous venions de payer 150.- francs le pneu neuf (enfin, à voir s'il était vraiment neuf?) qui vient d'exploser..

Le garage que nous avons trouvé nous a trouvé des magnifiques pneus et ils ont fait un super travail.

Nous sommes maintenant prêts pour reprendre la route!

Nous sommes bien arrivés à Otavalo et avons pu profiter de vadrouiller une petite heure dans le marché (seule chose qu'on a fait d'ailleurs.. la fatigue commençait à se faire sentir), nous avons craqué pour quelques pantalons et bandeaux (pour moi ehin) colorés.

Ce sont des produits tissés à la main, c'est ce qui nous a plu.

Après le marché, direction dans un camping à Ibarra, où nous passerons la nuit avant de partir, le lendemain, pour la Colombie.

Voilà notre petite semaine en Equateur!

Demain matin nous allons croiser la frontière qui, apparemment, va nous prendre passablement de temps, nous vous raconterons.

Les articles du Pérou arriveront aussi bientôt!

Besos

Niki & Yaya


37 vues0 commentaire