Les îles Uros


Nous avons traversé la frontière de Copacabana (Bolivie) à Yampupata (Pérou).

Pour enter au Pérou, il faut avoir une assurance véhicule obligatoire, chose que nous n'avions pas car nous avons une assurance mais pas pour le Pérou. Le douanier ne nous a pas laissé passer et nous a commandé un taxi pour aller en ville faire l'assurance. Nous étions toujours avec Gaëtan et Elisa du coup deux de nous sont restés à la douane surveiller les van et deux sont partis en ville. Nous ne nous attendions pas vraiment à trouver un bureau ouvert car c'était le DIMANCHE de Pâques mais le douanier affirmait que oui...

Yaya et Elisa sont vite rentrés de la ville, tout était fermé. Par contre, pas d'assurance = pas d'entrée au pays.

Bon, comme d'habitude, nous nous sommes assis sur une banquette à la douane (il n'y avait personne) et nos avons attendu qu'on nous appelle pour faire le papier d'importation du véhicule. Au final, nous avons réussi à moyenner avec le douanier de faire le papier d'assurance une fois à Puno (plus grande ville) après les jours fériés de Pâques. Heureusement il a été d'accords avec nous!

Nous avons donc pris la route direction Puno mais avant d'y arriver, nous nous sommes arrêtés deux nuits vers la côte et avons pu admirer des terrains pleins de cultures de mais, pommes de terre, quinoa et du blé. Magnifiques tous ces couleurs!

Nous avons passé deux jours tranquilles en profitant du dolce far niente toujours au bord du lac Titicaca mais cette fois-ci, du côté Péruvien.

Ensuite, départ pour Puno!

Nous avons pu faire notre assurance pour le véhicule, des courses et ensuite partir directement vers la presque île d'Ilachon pour pouvoir réserver une visite aux îles Uros.

Ce sont des îles flottantes qui sont fabriquées avec des roseaux légers appelés Totora, qui poussent en abondance dans les bas-fonds du lac.

Des mariages avec des personnes de langue aymara ont provoqué le métissage des Uros. Cette petite tribu entama son existence flottante il y a des siècles, afin de se protéger (et fuir) de l'agressivité des Incas et des Espagnols. La vie des Uros est indissociable de ces plantes. En partie comestible (nous l'avons goûtée mais je ne pense pas pouvoir vraiment la manger, on dirait un peu la canne à sucre sans sucre) ces roseaux sont utilisés pour construire maisons, bateaux et des objets artisanaux. Les îles se composent de nombreuses couches de totora, complétées en surface à mesure que les couches inférieures pourrissent; le sol reste toujours souple et élastique.

Depuis Puno, il y a la possibilité d'aller visiter plusieurs de ces îles mais nous avons décidé d'y aller depuis un autre endroit. Ceci car tous les touristes partent depuis Puno et nous n'avons pas envie d'être et de faire "comme tout le monde".

Nous avons d'abord dormi vers une plage et le matin d'après, nous nous sommes levés à 6h30 car nous avions rendez-vous à 8h pour un départ pour une île organisé par un particulier.

Nous sommes bien arrivés pour 8h mais le bateau n'est arrivé qu'à 9h30.. nous avons attendu en jouant avec un lama et un tout petit chat.

Nous sommes allés visites l'île Titino, où trois familles y vivent.

Le Président de l'île (chaque année il y a l’élection d'un Président) nous a expliqué le fonctionnement de la petite tribu et nous a montré comment se construit l'île avec les roseaux. Très intéressant!

Les personnes vivant sur l'île n'utilisent pas de l'argent pour acheter ce dont ils ont besoin mais ils font du troc avec les petites choses qu'ils construisent. L'unique fois qu'ils ont besoin de l'argent c'est pour payer la scolarisation de leurs enfants qui se fait à Puno.

Pour cela, ils proposent aux touristes qui visitent leur île d'acheter les (beaux!) bricolages qu'ils font.

Le Président nous a dis qu'ils aimeraient avoir plus de touristes sur leur petite île pour expliquer comment est-ce qu'ils vivement mais elle est "malheureusement" loin de Puno et les touristes vont souvent visiter les îles qui sont plus proches.

Nous ferons un peu de publicité envers d'autres voyageurs.

Après la visite de l'île, nous sommes repartis direction Arequipa!

Hasta luego :)

Niki & Yaya


26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout