Entre Santiago et Valparaiso


Santiago

Ça y est, nous voici à Santiago !

Pour visiter cette ville nous avons loué une chambre d’hôtel, notre deuxième fois depuis le début de notre voyage (la première fois a été au Paraguay, car on ne trouvait pas d’endroit où dormir et qu’il nous fallait une pisciiiiine tellement il faisait chaud !) et avons mis le bus dans un parking surveillé pas très loin.

À nous la douche chaude tous les jours et les apéros sur la petite terrasse !

Nous sommes habitués à dormir dans notre van et il est tellement confortable que ça ne nous manque pas un grand lit ou bien plus d’espace. Au contraire, nous aimons bien dormir dans le van et les chambres d’hôtels ne nous manquent pas du tout. Mais là, pas le choix, dans les grandes villes il est mieux de parquer dans un parking surveillé et de prendre une chambre.

Pour visiter une partie de Santiago, nous avons été faire un free walking tour (tour gratuit à pieds) qui est organisé par une association. Ce sont des bénévoles qui font le tour et le système fonctionne avec un pourboire que les gens donnent à la fin.

En groupe, nous avons visité différents marchés, quelques ruelles et le grand cimetière de Santiago, le tout avec les explications passionnées par notre guide.

Pour nous déplacer du centre-ville au cimetière nous avons pris le métro pendant deux arrêts, pour épargner quelques kilomètres de marche.

À la fin de la visite, nous avons continué de vadrouiller par nous-même et le soir nous étions bien fatigués par les kilomètres parcourus.

Elle est bien grande la ville de Santiago!

Le lendemain nous sommes partis explorer un autre quartier de Santiago et pour cela, nous avons pris un funiculaire et un téléphérique.

Cela nous a amenés dans un parc et avons pu admirer Santiago depuis le haut.

Petit tour dans la plus grande tour de Santiago et d’Amérique du Sud (300 mètres de hauteur !), dans le jardin japonais et ensuite dans des ruelles sur la route du retour.

Que de belles découvertes et encore une fois, plein de kilomètres parcourus à pieds.

Santiago nous a plu, en 3 jours nous avons marché à peu près 35km et ça en valait la peine pour découvrir les différents quartiers de la ville.

Au final, nous n’avons pas si bien dormi que ça à l’hôtel. Sans le savoir au préalable, nous étions dans un quartier festif qui s’anime à fond pendant les fins de semaine.

Nous étions entourés de discothèques et on entendait la musique jusqu’à 5h du matin.

Nous sommes partis direction un canyon pour nous poser quelques jours au calme.

Cajon del Maipo – Termas del Plomo

Le Cajon del Maipo est un canyon dans lequel coule le Rio Maipo. Nous avons pris la direction vers le lac Embalso El Yeso, suivant d’abord une route asphaltée et par la suite une route en terre.

C’était un dimanche et vu le bel endroit et le beau temps, il y avait plein de monde sur la route. Nous ne sommes pas arrivés au bon moment car il a été super difficile de croiser en voiture sur la route qui contourne le lac.

En fait il y a des heures définies pour monter et pour redescendre... évidemment que nous sommes montés à l’heure de la descente mais nous avons fait un peu semblant de rien.

Nous avons forcé une fois le passage et avons pu arriver au bout du lac mais plusieurs voitures derrière nous sont restés bloquées... ça leur a surement pris pas mal de temps pour débloquer la situation.

Nous ne nous sommes pas arrêtés au lac et avons continué la route (cette fois large) jusqu’à l’entrée du Parque valle del Yeso. Dans le parc il est possible de faire quelques randonnées mais l’attrait le plus intéressant sont les Termas del Plomo, deux bassins thermaux naturels d’eau chaude qui provient du Volcan San José qui se trouve au milieu de la Cordillère des Andes.

La route pour y arriver a été une petite aventure, pleine de trous dans la terre et il a fallu traverser une rivière (pas pleine d’eau heureusement) mais quel paysage magnifique !!!!

Un petit paradis au bout d’une vallée.. nous avons dormi à 3000 mètres d'altitude proche des bassins et avec uniquement un autre jeune sous tente pas loin. Presque seuls au monde!

Le soir il faisait assez froid, nous avons juste profité du coucher du soleil et ensuite nous sommes restés dans le van.

Nous avons pris un bain dans l'eau chaude le lendemain matin et avons encore plus apprécié le bain vu que nous étions les seuls dans l'eau!

Puis nous sommes repartis et avons été refaire la route qui contourne le lac.. heureusement, il n'y avait presque personne qui venait en sens inverse et nous avons pu descendre sans problèmes.

Direction Valparaiso!

Valparaiso

Valparaiso est une ville qui monte et qui descend.. et je peux vous dire qu'elle a des montées de route assez raides. Il y a des routes qui sont impraticables avec notre van tellement elles sont raides.

Ici aussi, nous avons loué une chambre dans un bed and breakfast car il n'y a a pas des parkings où on aurait pu parquer et dormir mais surtout la ville peut être un peu dangereuse du coup il est préférable de parquer le van dans un parking surveillé 24h/24h.

Sans le savoir, nous avons réservé une chambre dans un B&B géré par un couple de français, la Maison de la mer.

Super sympa car ils nous ont bien accueillis et l'espace commun était bien grand. Nous avions aussi à disposition une cuisine pour pouvoir nous faire à manger.. nous en avons donc profité et le soir avons plutôt préparé nos plats. Top!

Valparaiso est surtout connue pour ses graffitis.

Il y en a vraiment partout et sur presque tous les murs!

Elle monte et elle descend et on peut la parcourir par la route, dans les ruelles avec les mille et une marches ou bien prendre des petites téléphériques.

Nous avons bien apprécié les couleurs de la ville et nous nous sommes laissés transporter dans les différentes rues pour admirer les différents graffitis. Quelle beauté!

Viña del mar

Nous avons également profité d'aller visiter Viña del mar, une ville à coté de Valparaiso. Nous n'avons pas beaucoup de photo car la ville n'est pas très intéressante.

Il y avait plein de trafique avec les voitures.

Les gens viennent surtout à Viña del mar en été pour profiter des longues plages (que nous n'avons pas été voir) et parfois pour se baigner.

Nous avons repris un bus publique pour Valparaiso et avons profité de rentrer à pieds à l'hôtel.

Ici aussi nous avons marché plein de kilomètres!

Le lendemain, départ pour la Vallée del Elqui où il y a la production du Pisco!

Becs

Niki & Yaya


31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout