Les volcans, entre Chili et Argentine


Termas Géometricas - Chili

Pour nous relaxer après la montée du volcan Villarica, nous avons été aux termes Géometricas, immergés dans le parc national de Villarica, près de la ville de Coñaripe. Ces termes sont le fruit d'un architecte qui, à travers la construction des thermes de bois et de matériaux naturels, a voulu rallier la nature à la géométrie, pour réaliser le tout de façon harmonieuse. Il faut dire que c'est bien réussi!

Il y a une passerelle en bois qui traverse tout le centre et qui arrive, au fond, à une cascade d'eau froide. Une vingtaine de bassins sont présents tout le long de la passerelle, allant de 30° à 46° degrés. Cool car on peut choisir dans quel bassin on veut se baigner.

L'entrée aux bains est bien chère (45.- francs par personne!!) mais ça nous a fait du bien.

Volcan Sollipulli - Chili

Après les bains, nous sommes arrivés à la Réserva nacional Villarica.

Nous avons dormi une nuit froide devant la cabanne du garde parque et le lendemain, réveil à 7h pour le départ au glacier du Volcan Sollipulli.

Sollipulli se situe dans la chaîne de montagne des Andes, dans la région d'Araucanie et c'est une des zones volcaniques les plus actives de la planète.

Le volcan Sollipulli est situé à 2'280 mètres et dans son cratère, il a un glacier d'environ 4 kilomètres de diamètre.

Nous avons mis à peu près 3h pour arriver au glacier, bravant le vent et la pluie marchant sur un sentier de sable volcanique.

Au début il était couvert mais nous avons pu admirer le grand glacier avec un rayon de soleil.. quelle grandeur et quelle splendeur!!

Nous avons profité d'un petit soleil pour un pique nique mais sommes vite repartis car il faisait vraiment froid.

Sendero Sierra Nevada et le Volcan Llaima - Chili

Nous sommes arrivés au parc national Conguillio pendant l'après-midi.

Tout de suite, nous avons remarqué l'imposant volcan Llaima, de plus de 3000 mètre de haut.

Ici aussi, c'est l'un des volcan des plus actifs d'Amérique du Sud et, du fait de ses éruptions fréquentes (la dernière a duré plus d'un an entre 2008 et 2009), une partie de cet espace du parc est occupé par des coulée de lave, certaines assez récentes.

Il y a aussi des zones bien vertes, peuplées par des forêts d’araucarias.

Il y a plusieurs sentiers dans le parc et nous avons choisi d'aller marcher au sendero (sentier) Sierra Nevada (Sierra Nevada est un volcan avec un glacier mais il fait plutôt partie de la chaîne de montagnes, il n'est pas tout seul comme on a pu voir les autres).

Nous nous sommes levés à 6h pour réussir à partir pour la marche à 7h. Comme c'était un dimanche, nous voulions pouvoir marcher tout seuls et arriver au bout sans devoir croiser des gens.

Nous sommes arrivés en haut après quelques heures de marche, avec une vue superbe sur le volcan Llaima et sur le lac Conguillio.

Nous avons traversé les sentiers d'araucaria, des très beaux arbres bien particuliers et qui piquent!

Le glacier Sierra Nevada se trouve alors derrière nous mais aucun sentier n'est signalé pour y aller. Surement qu'il est possible d'y monter en improvisant.

Au final, à 10h30 du matin nous étions déjà arrivés au bout de notre marche.. nous sommes restés une petite heure pour admirer la panorama et nous avons ensuite entamé la descente.. et avons commencé à croiser les gens qui montaient.

Descendus du sentier, nous avons décidé d'en entamer un autre!

Nous avons été trouver l'araucaria madre, l'araucaria plus vieille du parc. Elle a 1'800 ans et mesure 50 mètres d'hauteur.

Nous avons quitté le parc le soir et avons roulé pour trouver un endroit où nous poser pour la nuit :)

Cratere Navidad du volcan Lonquimay à Malalcahuello - Chili

Le lendemain du parc, nous avons été vadrouiller vers le volcan Lonquimay et avons été émerveillés par le paysage.. un paysage uniquement de sable volcanique.

Nous avons pu monter un bout sur la route mais n'avons pas pu aller trop loin car le sable devenait de plus en plus épais et il y avait le risque qu'on s'embourbe. Le vent était fort, quelques petits tornades nous ont tourné autour.

Le volcan Lonquimay a trois éruptions enregistrées dans l'histoire, le premier en 1887, le deuxième en 1933 et la plus récente, qui a eu lieu le 25 décembre 1988 a donné le nom au cratère de sable qui s'appelle cratère Noël (Navidad).

Volcan Copahue et la vallée - Argentine

Après Malalcahuello, nous nous sommes dirigés vers l'Argentine.

Aucun souci pour passer la douane ;)

Nous sommes arrivés à Coviahue, dans la province de Neuquén.

Le paysage a changé, il est devenu beaucoup plus aride.

Nous avons trouvé un joli fitness au bord du lac.. que nous avons utilisé uniquement pour faire la photo car le vent soufflait trop fort.

Nous avons continué la route direction Copahue.

Vers Copahue, nous avons trouvé des sources naturelles d'eau et de boue chaude.

Première fois que nous voyons cela pour de vrai!

L'eau était vraiment chaude et bouillante, il fallait faire attention à ne pas se brûler.

Cette eau est utilisée plus haut dans la vallée dans un centre thermal.

Nous avons été le visiter mais ce n'est pas vraiment un centre en libre accès, il faut payer à chaque entrée dans chaque bassin d'eau chaude et les gens y vont plusieurs jours pour faire des cures.

Nous avons préféré continuer la route.

La route qui nous a accompagné pendant la journée a été juste magnifique.

Nous avons pu profiter des couleurs amenées par le soleil dans cette pampa Argentina, aride mais tellement splendide!

Sur la route - et on avait déjà vu cela en Patagonie - nous avons rencontré plusieurs machines pour extraire du pétrole.

Des entreprises américaines sont pas mal présentes dans les lieux et utilisent les terrains jusqu'à les détruire. Une fois extrait tout le pétrole, il n'est plus possible pour les gens du lieux d'utiliser le terrain.

Un vrai désastre écologique.

Nous avons roulé jusqu'à Malargüe (ayant changé de département, nous sommes maintenant dans celui de Mendoza) où nous avons profité de nous poser dans un camping pour nous doucher à l'eau chaude mais surtout pour laver tous nos habits (pour la première fois à l'eau chaude et non pas froide.. je vous jure que ça change!!).

Volcan Malacara à Malargüe - Argentine

Finalement, nous sommes restés 3 jours dans le camping à Malargüe, un village qui est un peu au milieu de rien.

Nous avons été visiter le volcan Malacara qui a une hauteur de 1'800 mètres et qui est l'un des rares volcans de la région (3 dans le monde) que l'on peut visiter depuis l'intérieur car il a cessé d'être actif pendant de nombreuses années.

Le guide nous a raconté que l'éruption du volcan s'est produite par "voie hydraulique magmatique", ce qui se produit lorsque la lave entre en contact avec de l'eau. L'érosion et l'usure causées par le vent et l'eau ont donc donné lieu à des passages appelés cheminées qui atteignent jusqu'à 30mètres de hauteur.

Nous avons pu les visiter en rentrant au volcan!

Nous étions un bon groupe car il est interdit d'entrer au volcan sans guide.. non pas que c'est dangereux mais car le lieu appartient à un privé (nous avons connu la dame qui est propriétaire des lieux.. c'est assez marrant de se dire que dans son jardin elle a un volcan!) et pour que tout le monde respecte l'endroit, elle préfère que ce soit avec guide.

Après toutes les visites des volcans que nous avons fait, cela a été cool de pouvoir faire un volcan depuis l'intérieur!

Le lendemain, départ pour le canyon de l'Atuel qui était sur notre route pour rejoindre Mendoza.

Canyon de l'Atuel - Argentine

Le canyon de l'Atuel, produit par l'érosion de la rivière, se situe dans le département de San Rafael, l'un des plus importants dans la province de Mendoza pour son agriculture, son industrie et son commerce.

Nous avons mis à peu près 3h pour le traverser et le suivre le long de la rivière, observant les grands murs de pierre crées par le vent et l'eau.. ainsi que les grands cactus rencontrés sur la route.

En dernier, nous sommes arrivés à un point de vue qui surplombe un barrage et la vue est vraiment magnifique. Il n'y a aucune barrière.. il faut bien faire attention car la chute serait de plusieurs centaines de mètres, nous avons aperçu au fond une voiture un peu mal tombée.

Et maintenant, direction Mendoza et les dégustations de vin!

Hasta Luego!


38 vues0 commentaire