Pucón et le Volcan Villarica


Entrée au Chili par le poste Mamuil Malal

Le lendemain de notre marche au volcan Lanin, nous nous sommes préparés pour passer la frontière et entrer au Chili. Comme dernièrement, à chaque fois qu’on passe la frontière pour aller au Chili ils décident de fouiller le bus, nous avons tout bien rangé mais surtout rien caché ! (Bon, mis à part le safran.. car il est également interdit de le passer).

Du coup, évidemment que tout s’est bien passé !

Les douaniers ont été très sympa et juste jeté un coup d’œil au bus depuis l’extérieur, Niki ayant ouvert depuis l’intérieur quelques tiroirs.

Yuhuhuuu nous voilà de nouveau au Chili !

Pucón

Nous sommes directement arrivés en ville de Pucón.

C’est une ville assez jolie et sympa, qui est remplie de touristes qui réservent toute sorte d’activités (kayak, rafting, canyoning, sortie aux termes, ascension au volcan Villarica..) dans les différentes agences qui le proposent.

Nous avons bien aimé vadrouiller un peu en ville mais au final tout est cher et il n’y a pas grande chose à faire. Pucón se situe entre le lac Villarica (pas mal la plage pour se poser) et le volcan du même nom, que nous avons décidé d’aller gravir !

Actuellement nous nous trouvons dans une région volcanique, des panneaux d’évacuation en cas d’éruption du volcan sont présents un peu partout.

Volcan Villarica

Le Volcan Villarica a connu plusieurs éruptions, dont la plus importante a eu lieu en 1974 et la dernière en 2015. C’est le volcan qui est encore le plus actif du Chili.

Nous avons fait appel à Aguaventura, une agence tenue par des français où nous avons rencontré plein de stagiaires français qui y travaillent.

Nous avons réservé un tour avec un guide pour pouvoir faire l’ascension jusqu’au cratère du volcan. Ceci car pour y aller seul il faut un certificat qui montre qu’on est guides et que l'on a le matériel d’escalade (piolet, casque et crampons).. choses que nous n’avons pas.

L’ascension au volcan est assez chère, nous avons payé 140.- par personne (même prix dans presque tous les agences, à 10.- près) mais ça en valait largement la peine car c’était juste génial.

Le soir d’avant, nous avons préparé notre matériel et un bon bircher pour le petit déjeuner.

Le réveil a sonné à 5h30 ! ahi ahi ça pique les yeux.

Nous avions rendez-vous à l’agence à 6h30 pour embarquer tout notre matériel.

Nous sommes arrivés bien à l’heure au rendez-vous et avons embarqué le sac que l’agence nous avait préparé. Le jour d’avant, nous avons essayé : chaussures, casque, veste, gants, couvre gants, pantalons, guêtres et sac à dos. Tout est compris dans le prix et c’est l’agence qui le prépare. Y compris le masque pour le gaz toxique qui sort du volcan.

Avec un mini-bus (nous étions un groupe de 11 pour l’expédition) nous sommes arrivés à la base du volcan, où commencent également les remontées mécaniques utilisées en hiver pour skier.

Nous avons pris l’option de faire le premier bout en télésiège, pour épargner 1h de marche sur le trajet.

Du coup, départ à pieds à 8h30 !

D’abord uniquement avec les chaussures de montagne et ensuite avec crampons et piolet pour continuer la montée dans la neige.

Un peu vertigineux pour Niki car la pente était assez conséquente mais après 4h de marche et 1'400 mètres de dénivelé nous sommes bien arrivés au cratère du volcan !

Nous sommes restés en haut uniquement une vingtaine de minutes car le vent était assez fort et froid et les masques que nous avions pour le gaz du volcan tiennent un peu mais ce n’est pas non plus une protection complète.

La descente a été rapide, nous nous sommes changés et préparés pour descendre avec des luges plates, dans des canaux creusés dans la neige. Assez rigolo mais également un peu dangereux.. le seul moyen pour freiner était le piolet mais des fois nous sommes complètement sortis du canal et impossible de s’arrêter sans rentrer dans la personne devant nous.

Par contre en 1h nous avons de nouveau rejoint le bus pour rentrer à Pucón.

Et au retour.. apéro après volcan avec des amis rencontrés pendant l'ascension!

Quelle journée et quelle expérience !

Génial d’arriver en haut d’un volcan, il y a quelques mois on voyait encore la lave qui sortait en bas du cratère.

Le soir nous nous sommes posés dans un camping et vite au lit !

Nous sommes repartis le lendemain direction les bains thermaux.

Hasta la vista !

Niki & Yaya


42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout