Glacier Perito Moreno


El Calafate

Nous sommes arrivés à El Calafate (Argentine) le soir et avons rejoint notre ami Harry, que nous avions connu à Camarones.

Nous avons partagé une pizza au resto (bon, une pizza Argentine..) et ensuite nous sommes repartis dormir pas très loin de l’entrée du Parque National Los Glaciares, pour pouvoir rentrer de bonheur le lendemain au parc.

Glacier Perito Moreno

Du coup, réveil à 6h30 pour pouvoir être devant l’entrée du parc à 8h pile ! (nous sommes quand même un peu Suisses non ? Cela fait longtemps que nous n’avions pas une heure de réveil fixe).

Le Perito Moreno est un glacier qui mésure 35km de long, 5km de large et une soixantaine de mètre de haut. Alors que la plupart des glaciers du monde régressent, le Glaciar Perito Moreno est considéré comme stable. De temps à autre, il avance jusqu'à la Peninsula de Magallanes et bloque pendant plusieurs années le Brazo Rico, un bras du Lago Argentino (ce qui est le cas actuellement).

Lorsqu'une pression suffisante est accumulée, l'eau transperce ce barrage de glace, ce qui montre un spectacle extraordinaire (nous l'avons uniquement vu dans des documentaires au Glaciarium, le musée du monde des glaciers.

Payé l’entrée, nous avons filé tout en haut du parc et nous étions les premiers à aller aux passerelles. Le parc est bien structuré, il y a plusieurs parcours et plusieurs passerelles qui vont au glacier (qui est immense !) et qui permettent de profiter de la vue. Il faut savoir que des blocs verticaux (qui seront des futurs icebergs) s'en détachent régulièrement pour s'écraser dans l'eau dans un tonnerre de bruit.

Nous sommes restés 6 heures au parc admirer le glacier qui craquote et qui, de temps en temps, avance et fait tomber des gigantesques morceaux!

La couleur est aussi magnifique, de quoi rester hypnotisés.

On l'avoue, on a mitraillé pour faire des photos.. mais c'était tellement magique!

Le soir, nous avons partagé un repas (grillade évidemment!) au camping à El Calafate avec Harry et nous avons connu un couple de français, Eric et Danielle.

Quelle belle ambiance!

Le lendemain, nous sommes repartis direction El Chàlten, pour aller admirer (enfin) le Cerro Fitz Roy, la montagne dont tout le monde parle.

Wouah!


48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout