Puerto Natales et Torres del Paine


Puerto Natales

Arrivés à Puerto Natales, nous nous sommes posés dans un parking à coté de l’océan vers l’information touristique.

Puerto Natales est plutôt un village envahi de voyageurs en route vers le parc national. Nous y avons fait un petit tour la veille de Noël et franchement il n’y avait pas grande chose mis à part des magasins qui vendent du matériel de randonnée assez cher et de la nourriture de survie.

Le lendemain matin, pendant que nous étions en train de déjeuner, un monsieur est venu vers nous et nous a invité chez lui pour prendre un café et nous a même demandé si nous voulions nous doucher ! (Cela faisait 8 jours que nous n’avions pas pris de douche.. nous avons donc accepté avec plaisir ! C’est super sympa de trouver des gens qui viennent discuter et qui t’invitent chez eux).

Nous avons donc fait la connaissance de Victor et de sa femme Silvia, qui ont deux chambres dans leur maison qu’ils louent aux différents voyageurs qui viennent à Puerto Natales. Victor a 74 ans et il est plein d’énergie !

Si vous avez besoin d'un contact à Puerto Natales ou d'un hébergement n'hésitez pas à aller chez eux! Cliquez ici pour voir la page facebook ou allez directement chez lui et vous pouvez leur dire que vous venez de notre part!

Il nous a préparé le petit déjeuner (alors qu’on venait de déjeuner), puis le dîner et ensuite il nous a invité pour le souper et nous a même proposé de rester dormir chez lui. Cela lui faisait tellement plaisir qu’on a eu du mal à refuser.. d’autant plus qu’il nous a également demandé de passer le repas de Noël (du 25 décembre) ensemble. Tellement sympa !

Nous avons passé deux jours avec Victor et Silvia et nous sommes ensuite partis pour le Parc National Torres del Paine (malgré le fait que Victor voulait qu’on reste encore toute la semaine avec lui.. !).

Parque National Torres del Paine

S’élevant à plus de 2’000m au-dessus de la steppe patagonne, le Torres del Paine (tours du Paine), spectaculaire massif de pics granitiques, domine les paysages de ce qui est peut -être le plus beau parc national d’Amérique du Sud.

Pour arriver au parc nous avons pris la route en terre et avons découvert un paysage resplendissant avec des lacs bleu ciel. Dans le parc la couleur des lacs est magnifique, c’est du au fait que l’eau coule des différents glaciers des montagnes.

L’entrée au parc est assez chère, 21'000 pesos chiliens (30 francs suisses) et elle permet d’entrer et de sortir du parc pendant 3 jours d’à filée. Nous avons la chance d’être avec notre maison sur roues et nous pouvons rester dans le parc autant qu’on en a envie, tant qu’on stationne dans les 4 et uniques endroits où les campings car peuvent rester gratuitement. Il y a des vrais campings avec eau, électricité et douche dans le parc mais ils sont payants. Nous venons de prendre une douche, nous n’en avons plus besoin pour plusieurs jours ! Haha.

Avant d’arriver à Puerto Natales nous avions fait le plein de courses pour être autonomes plus d’une semaine, sachant que dans le parc national il n’y a pas de magasins et que la seule fois que nous avons voulu acheter 4 grandes bouteilles d’eau nous avons payé 20 francs !!! Ils en profitent un peu avec les prix car ils savent que les touristes vont forcément acheter vu qu’il n’y a rien et que Puerto Natales est à 100km de distance quand même.

Nous sommes arrivés au Parque National Torres del Paine avec du beau temps et pas trop de vent. Ce qui nous a permis, le lendemain, de partir pour THE excursion la plus connue dans le parc, pour monter au Cerro Torres. C’est une marche assez intense de 9h aller/retour avec une vingtaine de kilomètres de parcours.

Ça n’a pas été tout facile, cela fait un moment que nous ne marchions pas autant mais nous sommes quand même arrivés au sommet et la vue était magnifique ! Une montagne imposante. Nous nous sommes arrêtés pour pique-niquer mais sommes vite partis car le vent soufflait pas mal et il fallait encore marcher 4,5h pour revenir. Nous étions contents d’arriver au Van, nous commencions à avoir mal aux jambes !

Le lendemain, nous avions tellement de courbatures !

Du coup nous avons décidé de faire juste une petite ballade pour aller admirer (de loin) le glacier Grey. Il y avait énormément de vent, parfois on pouvait se pencher en avant sans tomber tellement le vent nous retenait. Assez amusant mais parfois dangereux suivant les rafales. Nous avons du faire bien attention et il y a des consignes de sécurité à suivre en cas de rafale (plier les genoux, marcher plus bas, se mettre parterre). Malgré tout, une ballade d’à peu près 3h, nous qui voulions juste faire une petite promenade 😊

Le soir nous avons dormi à un autre endroit du parc, près d’où part un petit bateau pour des excursions au glacier. Nous avons hésité mais au final nous n’y avons pas été. Dans le parc il est également possible de faire deux grandes marches de plusieurs jours et camper sous tente. D’un coté on n’avait pas réservé les emplacements (car malgré l’entrée au parc payante, les campements sous tente sont gérés de manière privée du coup ils sont payants à un autre organisme) et de l’autre côté, on n’était pas autant entraînés pour marcher entre 70km et 100km pour un trekking de plusieurs jours. Donc, sans regrets.

L’après-midi nous avons été faire un autre tour de 2h pour profiter du paysage et du beau temps. Nous avons rejoint un point de vue sur les montagnes. Sur le chemin, nous avons rencontré plusieurs familles de Guanaco ! À la place de s’échapper ils n’ont pas bougé et au contraire, ils jouaient vers nous. Trop drôle et sympa !

Le soir il soufflait tellement et il faisait froid.. que nous avons profité de boire notre Ovomaltine chérie (enfin, Yaya a pu toucher à l’Ovomaltine de Niki) pour nous réchauffer !

Le lendemain, départ pour El Calafate pour rejoindre le fameux glacier du Perito Moreno !!

Bientôt les photos du magnifique glacier!!


39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout