Porvenir et Punta Arenas


Porvenir

Nous avons rejoint ce village en milieu d’après-midi mais le prochain bateau de libre pour rejoindre Punta Arenas était le lendemain à 20h.

Il faut dire qu’il n’y a rien à faire à Porvenir, c’est un village à coté du lac mais au milieu de rien. La première ville est à 300km de route.

Nous avons juste profité d’aller au restaurant (cher évidemment car il n’y en a pas tout plein) et de dormir proche de l’océan le soir.

Nous espérions avoir un wifi pour pouvoir continuer le blog mais échec total, les wifi vont de moins en moins bien et nous n’en avons pas vraiment trouvé. C’est de plus en plus difficile trouver un réseau qui fonctionne et mettre à jour le blog n’est pas si simple.

Punta Arenas

Le lendemain, nous avons pris le bateau pour Punta Arenas, une ville chargée d’histoire. Les rues balayées par le vent de cette ancienne ville pénitentiaire ont vu défiler au fil des ans marins chargés d’embruns, mineurs, chasseurs de phoques,et pionniers. Dans les années 1980 débuta l’exploitation d’une des plus importantes réserves d’hydrocarbures au monde, qui permit le développement spectaculaire de l’industrie pétrochimique. Aujourd’hui, Punta Arenas est partagée entre tourisme et industrie. Nous avons fait un tour dans la ville et avons dormi en haut d’une rue pas abrité du tout du vent.

Nous avons été visiter le Cemeterio Municipal (le cimetière), qui, apparemment, est l’un des plus fascinants d’Amérique du Sud. Il y a des modestes sépultures d’immigrants et tombes extravagantes. Ça fait un peu bizarre d’aller se promener dans un cimetière pour prendre des photos mais c’est vrai qu’il était beau et particulier !

Nous sommes sortis un peu de la ville pour aller camper dans la forêt et nous avons trouvé un endroit vraiment génial !

Nous avons pu allumer un feu, chanter des chansons tessinoises (enfin, Niki avec sa nouvelle guitare taille enfant.. !!), cuisiner au feu du bois.. quel plaisir !

Comme nous étions au bord de l’eau et que c’était bientôt Noël.. nous avons ramassé des petits bouts de bois flotté pour construire notre magnifique arbre de Noël !

Le lendemain nous avons été marcher au phare San Isidro,qui est le plus au Sud du continent Sud Américain. Une marche de 4h au bord de l’océan dans les galets (qu’est-ce que c’est fatiguant !) et avons eu tous les temps.. autant le soleil que la pluie.

Nous étions contents de revenir de la marche car ça commençait à souffler et il faisait vraiment froid.

Nous sommes restés un jour de plus à Punta Arenas pour passer un peut de temps avec la famille 10 pieds autour du monde, qui était également quelque jours dans la ville. Visitez leur blog si vous en avez envie !

Malheureusement nous n’avons pas pris de photos avec eux mais nous leur souhaitons une belle continuation de voyage !

Mais avant, nous avons profité de passer un moment dans une chocolaterie avec du bon chocolat chaud!

Le soir nous avons pris la route pour rejoindre Puerto Natales (toujours au Chili) car plusieurs jours au parc national Torres del Paine nous attendent !

Hasta Luego!


33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout