Visite des terres Uruguayanes


Aujourd'hui, nous partons vers Treinta y Tres, direction les terres d'Uruguay. Le temps n'est pas des meilleurs et nous avons l'objectif de rejoindre un parc protégé dans la même localité.

Ne trouvant pas d'informations sur internet, nous ne savions pas si le parc était ouvert.. nous y avons été quand même.

Arrivés à Quebrada de los Cuervos il n'y avait personne et dehors il y avait du vent, de la pluie et il faisait froid. Par chance le petit bureau d'accueil était ouvert et nous avons pu camper la nuit dans l'idée, le lendemain, d'aller marcher dans le parc. Brrrr assez froid aussi cuisiner dehors.. nous avons fait un souper vite prêt!

Le matin, encore de la pluie.. le parc était fermé car jugé trop dangereux (possibilité de glisser sur le chemin). Nous avons quand même été demander si nous pouvions nous aventurer malgré la fermeture.. montrant au responsable notre super matériel de randonnée hihi. C'était à notre risque et péril mais après approbation, nous nous sommes aventurés pour faire la boucle que le monsieur nous a montré sur un fascicule. Bon, on avait tout de même le plan avec nous.. Il a plu tout le long et au final on était contents de rentrer mais tellement super comme marche à faire malgré le temps.. surtout qu'il n'y avait personne vu que le parc était tout pour nous!

Après avoir pu sécher et mettre des habits chauds, nous sommes partis direction Tacuarembo, où nous avons trouvé uniquement des routes en terre.. pas mal pour tester notre bus. On espérait quand même ne pas crever un pneu vu le temps. Sur ces routes on ne roule pas vite du tout.. car autrement on risque de sortir de la route. De plus il y a tellement de trous qu'il faut essayer de les éviter sans pour autant casser quoi que ce soit. Le soir nous avons dormi à une station service (la seule après plusieurs km de route) au milieu de rien. Le monsieur de la station service nous a bien accueilli et montré l'endroit où on pouvait se mettre pour la nuit et le lendemain nous a montré où remplir nos bidons du bus d'eau potable. Sympa tout de même!

Le lendemain, nous avons d'abord été (au tout hasard, en voyant une affiche à la station essence) à une fête "Criolla", fête typique gauchos. Autant dire qu'il y avait uniquement des gens du village.. et nous en tant que touristes. Beaucoup de chevaux et de veaux pour la corrida. Il y avait presque que des hommes qui participaient à la compétition. Nous sommes restés quelques heures et après avoir dîné sur place nous sommes repartis.

Ça fait un peu bizarre quand on est les seuls à n'avoir rien à voir avec la fête et sans habits typiques. Le soir nous avons dormi près d'un lac avec un magnifique coucher de soleil et le lendemain nous sommes repartis et de nouveau, tombés dans une fête typique. C'était un week-end particulier dans la région car il y avait le lundi férié.

Nous sommes enfin arrives à Tacuarembo, une ville qui, selon notre guide, devait être le pays gauchos authentique, où les gens sortent faire les courses habillés traditionnellement.. ben nous n’avons vu personne habillée de la sorte, nous avons vu plus d'habits traditionnels dans les petits villages qu'à Tacuarembo! Nous avons juste profité d’amener nos habits à laver dans une buanderie et nous nous sommes poses deux nuits proche d’un lac. Quel bonheur de se baigner (et à l’occurrence de se laver) dans le lac malgré le petit vent! Nous avons même eu l’occasion de faire du kayak prêté par Alfredo, quelqu’un qui habite le village à coté et qui est venu avec son fils et sa femme. Yaya lui a même acheté une canne à pêche.. car oui, Alfredo est revendeur de matériel de pêche.

Repartis de Tacuarembo, nous avons fait un saut à la Vallée d’Eden, une vallée qui détient une ancienne gare ferroviaire. Nous pensions trouver plusieurs trains mais en fait nous n’en avons croisés que deux. De plus.. pas possible de visiter le musée car fermé le jour où on y était.

Nous avons pas fait long et avons continué direction Salto, où nous savions trouver une ville connue par ses différents bains thermaux.

Yuhuhuuuu bonheur à la vue du premier centre avec piscine.. surtout qu’il faisait tellement chaud !

Nous nous sommes arrêtés une nuit aux thermes de Guaviyu, où nous avons pu profiter de nous baigner dans de l’eau de source vraiment super chaude. Nous avons aussi profité de laver le bus (enfin). Bon, Yaya a lavé le bus. haha.

Le lendemain nous sommes repartis pour un autre centre thermal, nous y sommes actuellement depuis 3 jours !

Nous sommes aux Thermes San Nicanor, dans un cadre assez bucolique car nous sommes entourés de vaches, de champs et de quelques lacs.

Il n’y a presque personne au centre (il faut déjà avoir une voiture ou prendre un taxi pour y arriver car ce n’est pas tout proche d’un village) et nous nous relaxons dans les deux bassins d’eau chaude. Nous allumons un feu tous les jours (pour le plaisir de Yaya) et cuisinons au feu de bois, trop la classe.

Nous avons également essayé de faire du pain en inaugurant notre nouvelle poile qui fait office de four ! Assez bien réussi, nous avons pu déjeuner avec notre pain le lendemain matin.

Demain.. depart pour la visite du barrage de Salto et ensuite vamos en Argentine!

À bientôt pour d'autres nouvelles!


47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout