Visite côte EST


Après notre première nuit vers le phare, nous avons commencé à nous déplacer sur la côte est, direction Brésil.

Nous avons directement retrouvé des voyageurs français qui habitent en ce moment à Buenos Aires et avons partagé quelques moments ensemble.

Merci Karen et Jonathan pour votre sympathie, nous espérons vous recroiser dès qu'on reviendra vers l'argentine!

Piriapolis

Première étape, Piriapolis. Une ville balnéaire qui attire essentiellement des familles d'Uruguay et Argentine pour venir se baigner.. surtout en été. En bas de la ville il y a un télésiège qui monte jusqu'à un sommet, nous y avons été avec notre bus. Le télésiège fonctionne uniquement en haute saison, il n'était pas en fonction à ce moment vu que c'est le printemps. Nous avons pu profiter de la belle vue sur la ville! Nous ne nous sommes pas arrêtés à la plage car trop de vent.

Punta del Este

Tout le monde en parle.. nous avons ensuite parcouru la route vers Punta del Este, où il y a cette fameuse "main dans le sable" (La Mano en la Arena) qui est une sculpture en fer et en ciment de l'artiste chilien Mario Irarràzabal. Cette main surgit de la plage de la Playa Brava et apparemment elle est devenue un grand symbole de cet endroit. Nous nous sommes arrêtés à la plage faire une photo.. quasi difficile tellement il y avait du monde (malgré le vent!) mais nous avons réussi. La ville est également un endroit balnéaire connue au niveau international, il parait qu'il y a des célébrités qui viennent se baigner à la mer pendant l'été :)

Nous sommes repartis après la photo.. il y avait trop de vent pour pouvoir se poser et il faisait trop froid. Au final.. quand on la voit la main pour de vrai ce n'est pas grand chose d'exceptionnel.

Continuant sur la côte, nous avons trouvé un endroit pour dormir le soir et pour pouvoir cuisiner. C'est très facile de se poser quelque part car étant la basse saison, on ne rencontre personne. De plus il y a tellement de vent que les gens restent bien chez eux et ne sortent pas!

Le lendemain matin.. maté et café pour avoir plein d'énergie et repartir.

Les paysages sont très variés, on passe de la mer à la forêt, aux collines et aux lacs artificiels d'eau douce.. en vadrouillant sur des routes en terre où on ne sait jamais si on va toujours pouvoir passer.

Depuis Punta del Este nous avons continué notre parcours et roulé plusieurs km pour pouvoir s'arrêter sur une plage où il n'y avait personne si ce n'est que quelques pêcheurs. Ceci dans le but, le lendemain, de pouvoir rejoindre avec un 4x4 une petite contrée où on peut s'y rendre uniquement à pieds où en prenant un transport publique.

Cabo Polonio

Cabo Polonio est un petit village de pêcheurs assez pittoresque. Nous y avons été avec un bus 4x4 qui nous a amenés car la route n'est pas praticable avec d'autres moyens de transports (sauf si on y va à pieds). La région a obtenu le statut de parc national, c'est donc une réserve protégée et c'est également pour ce motif qu'on peut la rejoindre uniquement avec des moyens de transports officiels. Il y a des gens qui y habitent mais ce sont essentiellement des pêcheurs ou des gens qui tiennent les auberges de jeunesse (car il y en a pas mal).

La côte abrite la deuxième colonie de lions de mer de l'Uruguay, nous avons eu la chance de les observer en train de se dorer la pilule! De loin, nous avons également aperçu une baleine mais elle n'a pas voulu nous rejoindre jusqu'à la plage pour nous faire coucou ;)

D'un coté c'est cool le fait que nous sommes hors saison mais de l'autre coté, c'est aussi un peu dommage car tout est fermé. Tous les petits marchés, bars ou restaurants étaient fermés pendant la visite. Sauf un restaurant qui nous a accueilli pour manger du poissons frais.

Punta del Diablo

Par la suite, nous nous sommes dirigés vers Punta del Diablo, une localité près de la frontière Brésilienne. L'été c'est une localité très prisée par les Argentins et Uruguayans pour bronzer et profiter de la mer. Quand nous y sommes passés il n'y avait personne et de toute façon, trop de vent pour pouvoir s'y poser. Nous avons donc juste fait le tour du village et y avons posé le bus pour dormir la nuit.

Parque Nacional Santa Teresa

Le lendemain nous sommes partis pour aller vadrouiller dans un grand parc National pas loin de Punta del Diablo. Le parc est perché sur une colline et on peut y vadrouiller à pieds mais également avec le bus. Pour ceux qui veulent, il y a bien la possibilité de dormir à l'intérieur du parc qui est gardé par l'armée. L'été il y a plusieurs campings, restaurants et super marchés qui sont ouverts à l'intérieur.. de notre coté, nous avons trouvé tout fermé. Sauf le parc avec les plantes ainsi qu'une partie du zoo, assez sympa à parcourir.

Bonheur pour le soir.. nous avons rejoins une petite localité au bord de plage où nous avons trouvé un petit emplacement avec une douche publique et de l'eau!

Nous avons profité de remplir nos jerricanes pour le bus ainsi que de nous doucher (enfin). Yaya a scotché un robinet de douche à la douche, pour qu'on puisse avoir vraiment de l'eau. On ne le remarque pas sur la photo mais il y avait du vent et il faisait assez froid.. autant dire que la douche (froide) n'a pas duré longtemps mais quel bonheur de pouvoir laver les cheveux et le corps après 7 jours.

Le lendemain, nous quittons la côte pour aller dans les terres d'Uruguay. Nous avons pas mal hésité au fait de passer la frontière et visiter un peu le Brésil mais au final nous avons choisi de repartir vers le milieu d'Uruguay pour y découvrir des villages typiques et peut être rencontrer des gauchos, les personnes qui se baladent à cheval en ville habillés traditionnellement.

À bientôt pour la suite!


65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout